06 68 68 05 21

Savons SAF surgras

Le savon saponifié à froid (aussi appelé savon SAF) est un savon qui n’assèche pas la peau : surgras, glycériné, il est doux et hydratant pour l’épiderme. Les savons fabriqués dans notre savonnerie artisanale sont conçus dans le respect de l’environnement, avec des colorants et parfums 100% naturels, sans huile de palme ni produits toxiques.

Fabrication de savon par saponification à froid

La fabrication du savon par Saponification à Froid (SAF) consiste en une simple réaction chimique issue du mélange entre des corps gras (les huiles végétales et beurres végétaux) et une solution de soude (mélange d’eau et de soude caustique aussi appelée lessive de soude). Pas d’inquiétude à avoir, la totalité de la soude disparaît lors du processus de saponification. Par contre, la quantité d’huile est déterminée afin que toutes les huiles ne soient pas saponifiées, créant ainsi ce qu’on appelle un savon surgras.

Comme son nom l’indique, ni les huiles, ni la pâte à savon ainsi crée ne sont chauffées. Des colorants, huiles essentielles et / ou parfums peuvent être ajoutés à la pâte à savon ainsi obtenue. Le mélange est ensuite déversé dans des moules pour créer des pains de savon, mis de côté pendant 24H pour saponifier, puis découpés et isolés dans un lieu de séchage. Au bout de quelques semaines passées à sécher en salle de cure (généralement entre 4 et 6 semaines), les savons sont prêts à l’emploi.

Quel est l’intérêt d’un savon saponifié à froid ?

Bien entendu, il existe d’autres procédés de fabrication que la saponification à froid. Les industriels vont privilégier l’utilisation de bondillons, de petites billes de pâte à savon préparées à l’avance, et l’ajout de différentes substances synthétiques pour parfumer, colorer et conserver le savon. Les savonneries artisanales du sud-est de la France vont quant à elles privilégier la méthode traditionnelle du savon au chaudron pour créer le savon de Marseille. On peut aussi citer le savon à chaud, conçu comme le savon SAF sauf que l’on remplace les quelques semaines de séchage par quelques heures dans un four.. Cependant, les savons ainsi obtenus n’ont pas les mêmes qualités écologiques, de plaisir d’utilisation et de douceur pour la peau que les savons SAF.

Un savon surgras, riche en glycérine, doux pour la peau..

Le savon à froid est bon pour la peau, en particulier pour les peaux sèches, car il est naturellement riche en glycérine et enrichi en corps gras.

Le surgraissage aux huiles végétales contribue à la protection de l’épiderme, en particulier lorsque ces huiles sont sélectionnées pour leurs vertus. Il existe deux manières d’obtenir un surgras : soit par réduction de soude, c’est à dire en prenant une quantité de lessive de soude plus petite que celle nécessaire pour tout saponifier, soit en ajoutant un corps gras après la création de la pâte au savon obtenue par mélange avec la soude. Nous avons opté pour la seconde, qui permet d’ajouter une huile précieuse au savon qui ne sera pas du tout saponifiée, et qui fera donc office de soin complémentaire au savon. Tous nos savons corporels sont surgras, avec un taux de surgras compris entre 5% et 8% du savon.

La glycérine est quant à elle produite par la phase de saponification, et contrairement aux autres méthodes de fabrication, même artisanales, il n’y a pas de relargage pour ôter la glycérine. Or la glycérine est particulièrement hydratante pour la peau, elle aide à restaurer le film hydrolipidique de l’épiderme (un film protecteur qui recouvre la peau), c’est d’ailleurs pour cela que l’on la retrouve dans de nombreux cosmétiques naturels aux vertus hydratantes.

Autres éléments hydratants présent dans les savons SAF, les insaponifiables sont comme leur nom l’indique, des éléments qui ne sont pas transformés pendant le processus de saponification. Présents à hauteur de quelques pourcents dans les huiles végétales, ils sont considérés comme bénéfiques pour la peau en particulier pour les peaux sèches.

L’absence de substances chimiques ajoutées limite fortement les risques d’irritation pour les personnes à la peau sensible.

De jolis savons qui sentent bon

Parce qu’un savon ne se doit pas seulement d’être utile pour l’hygiène du corps, parce qu’il doit aussi être un plaisir à utiliser, le savonnier à froid prend généralement soin de le rendre attractif avec un travail de senteurs et de couleurs.

Nous avons fait le choix du 100% naturel, ce qui rend la tâche plus ardue dans l’obtention de couleurs vives. Nous travaillons avec de la poudre de cacao, de la garance, de l’indigo, ou bien en travaillant sur les couleurs naturelles des huiles végétales et essentielles. Les savons créés sont unicolores ou bicolores avec des dessins marbrés. La couleur finale dépendant de nombreux paramètres, les dessins n’étant pas identiques, chaque savon ainsi obtenu est unique.

L’obtention d’un savon parfumé se fait par l’adjonction d’huiles essentielles ou de parfum à la pâte à savon. Au sein de notre gamme, vous aurez le choix entre des savons non parfumés, d’autres agrémentés d’huiles essentielles, et des savons dont le parfum a été créé par un parfumeur français travaillant exclusivement au naturel.

La maîtrise complète du choix des ingrédients

La SAF est une méthode de fabrication, pas une recette en tant que telle à appliquer. Outre le choix des couleurs et parfums, le choix des huiles et beurres végétaux qui vont composer la base lavante du savon donne la possibilité d’élaborer une multitude de recettes de savon différentes, laissant ainsi libre court à l’imagination et au savoir-faire des maîtres savonniers. Le choix des corps gras influe ainsi directement sur les propriétés du savon : sa dureté, la quantité de mousse produite, son onctuosité, le pouvoir lavant, sa douceur, son pouvoir hydratant…

Les principaux corps gras que vous trouverez dans nos savons sont le beurre de karité et le beurre de cacao, l’huile d’olive, l’huile de coco, l’huile de chanvre, l’huile de tournesol ou encore l’huile de tamanu.

Artisanal et écologique

Le procédé de saponification à froid nécessitant du temps et beaucoup de travail à la main, n’est pas adapté à une production industrielle, il est donc l’apanage de savonneries artisanales privilégiant la qualité à la quantité. Pour aller au bout de cette démarche, le choix des ingrédients revêt une grande importance : on a ainsi opté pour des matières premières certifiées biologiques quand c’est possible, des colorants et parfums naturels, limitant au maximum l’impact écologique de nos savons.

Niveau énergie, ce procédé est très faiblement énergivore : on utilise juste de l’huile de coude et quelques milliwatts d’électricité pour faire marcher une balance et un batteur électrique. La quantité de matériel utilisée est aussi minimale, d’ailleurs les apôtres du fait maison le savent bien car c’est aussi la technique privilégiée par ceux qui créent leur propre savon.